cooperer

Comme tout le monde le sait, ces derniers années, la Chine a enregistré un développement économique en plein essor, elle a parcouru ses deux premiers étapes vers le but de la modernisation, qui est déterminée en trois étapes. La vie de la population a connu un franchissement historique de la pauvreté à une aisance moyenne, en passant par une satisfaction alimentaire et vestimentaire.

À mon avis, l'émergence pacifique de la Chine a offert des opportunités historiques à la coopération sino-européenne. Récemment, l'accroissement de la puissance nationale de la Chine a attiré de plus en plus d'investissements européens. Sur le marché chinois, les voitures de grandes marques et les téléphones portables européenne sont très attractives aux yeux des consommateurs chinois. Les supermarchés comme Carrefour et Auchan ne cessent d'accroître leurs activités commerciales. En même temps, les échanges commerciaux entre la Chine et l'Europe progressent rapidement. La complémentarité mutuelle et la potentialité de la coopération entre ces deux économies constituent les ponts et les bases les plus importants en faveur de la relation bilatérale entre la Chine et l'Europe.

Le développement d'une relation amicale, durable et stable entre la Chine et l'Europe est indispensable tant pour le redressement pacifique de la Chine que pour l'intégration de l'Europe. Certainement, il permet également à ces deux parties de jouer un rôle plus important sur la scène internationale. On dit que le 21e siècle est un siècle de conflits entre les civilisations, mais d'après moi, la civilisation chinoise et la civilisation européenne vont, loin du conflit, briller l'une l'autre dans toutes leurs splendeurs.