"Petite pomme, où es-tu ? que deviens-tu ?" Rogers m'a demandé, il y a plusieurs jours. Mais je n'y ai pas encore répondu...je sais que c'est pas poli...mais...je suis désolée...

     Où suis-je? Qu'est-ce que je suis devenue? Je me demande. Pourtant, je n'ai pas réussi à trouver une réponse...Peut-être, je me suis perdue..

large_8473k172.


     Ces jours-ci, je me suis perdue dans ma vie, dans mes souvenirs, dans toutes les maussaderie, dans un monde imaginaire mais douloureux...je cherche à trouver une débouché, je cherche à sortir, mais c'est en vain, tout en vain...

      La réussite, c'est une chose charmante. Une fois que l'on a réussi, on en a envie la prochaine; Mais aussi, c'est une chose assez méchante. Quand on la cherche avec tous les efforts, elle cache et elle s'enfuit. Plus on se dépêche, moins on réussit. Tout en laisant tant de regrets, tant de désappointements. "Qui se casse les dents sur le noyau mange rarement l'amande." Rien de pire, rien ne me fait plus peur...

      Les amis, dès mon enfance, on m'a dit que, c'est quelqu'un avec qui on peut partager toutes nos joies et toutes nos peines. Mais, au fur que je me suis grandie, peu à peu, ça me paraît de plus en plus douteux... Dans ce monde, chacun a sa propre vie, une vie ne partient qu'à toi ou moi, mais jamais, elle s'appelle "La vie de deux personnes". L'homme est tout seul. Quand on est triste, vraiment triste, il ne peut pas sauvé par personne sauf lui-même...

     Quant à ma vie, je la remercie beaucoup de m'avoir apporté tous les chers êtres, soit petits ou grands, soit joyeux ou douloureux, mais ça me donne le sentiment de vivre. Peut-être, je suis toujours très pessimiste, mais c'est aussi donné par ma vie. Je préfère que l'on apprécie les douceurs de ma vie. Je veux pas être vue pleurer par les autres, je veux pas leur envoyer mes douleurs en les dérangeant. Mais il me semble que ça devient de plus en plus difficile...

     Je ne m'empêche pas de dire quelques choses dans mon journal, néanmoins,  je veux pas tout le monde le savoir, surtout les gens dont je ne peux pas me moquer ou les gens qui sont tout autour de moi... Pas rationnellement, mais c'est le fait ... Ces deux opinions contradictoires me rendent très fatiguée...je crois que je serai obligée d'abandonner mon blog en chinois...Aujourd'hui, ici, tout simplement,  j'écris ce que je pense, sans beaucoup réfléchir. Parfois, on se sent plus libre avec les gens inconnus...

    Je vous remercie beaucoup tout le temps, je n'oublierai jamais que c'était grâce à vos aides et à vos encouragements que j'ai gagné le prix dans le concours de blog. Mais je dois avouer que, après avoir posté le message "Pourquoi", j'ai peur que je vous aie choqués, donc, quelquesfois, je me sens embarrasée et je ne sais pas quoi vous dire...En plus, faute de temps libre, faute de rapidité de connexion d'internet dans notre chambre,  mon blog ne peut pas être mis en jour régulièrement. Mais le compteur me raconte toujours vos visites...Je suis vraiment touchée! Sincèrement!

     Avec deux cultures très difficiles et encore à cause de mon pauvre français,  je crains que vous ne puissiez pas bien me comprendre. Mais c'est pas grave. Je vous remercie beaucoup d'avoir lu mon message avec toute patience. En fait, il n'y a rien sérieux, seulement, une petite pomme se murmure:

     C'est dûr dûr d'être bébé, c'est plus dûr de grandir...